2021 : l'année du Grizzly
Gabriel

2021 : l'année du Grizzly

Il est tout juste trop tard pour vous souhaiter la Bonne Année (et surtout la santé !), mais il n'est jamais trop tard pour prendre de bonnes résolutions !

2020 a été une année spéciale pour tout le monde comme pour Web^ID. L'année a été riche en enseignements, mais aussi en bouleversements, dont le dernier en date est mon arrivée en décembre en tant que nouveau CTO. 🎉

Pour ma première présentation à l'équipe début janvier, j'ai choisi avec l'aide de Cédric de présenter nos vœux et nos bonnes résolutions pour l'année 2021 à l'équipe.

Je vous épargne la présentation complète mais en ce qui concerne les bonnes résolutions, nous en avons sélectionné deux en particulier :

  • La Sérénité : le travail d'une agence web est souvent associé à tort au stress de la livraison dans les délais (communément appelé : le rush) et au "quick & dirty" qui amène son lot de bugs et de panique quand il faut cliquer sur le gros bouton vert pour mettre en production un vendredi à 18h 😱. Nous avons décidé cette année d'essayer d'apporter encore plus de calme et de "zenitude" dans la vie quotidienne de l'agence. 🧘‍♂️
  • Notre animal totem : le Grizzly.

Mais c'est quoi un Grizzly•i ? 🐻

Le grizzli ou grizzly (Ursus arctos horribilis) est un mammifère omnivore de la famille des ursidés, considéré comme une sous-espèce de l'ours brun, commune au Nord des États-Unis et au Canada.

Le grizzli accumule 200 kg de graisse afin de traverser l'hiver dans un état de léthargie qui n'est toutefois pas une réelle hibernation (N.D.L.R. chez les devs on appele ça "La Zone").

C'est un animal solitaire, mais l'on retrouve des groupes d'environ douze ours (N.D.L.R. comme par hasard on est une douzaine de développeurs chez Web^ID), toutefois le long des torrents et rivières pendant la période où les saumons ainsi que les truites remontent le courant pour frayer. Vif comme l'éclair, il attrape les saumons à coups de patte.

Fun Fact : Le grizzli peut s'hybrider avec l'ours blanc. Le résultat de cette hybridation est appelé « grolar » ou « pizzly » 🤤🍕

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grizzli

Ok... mais encore ?

Si vous connaissez déjà Web^ID par cœur, vous êtes peut-être déjà familiarisé(e) avec le concept du Grizzly, qui est dans notre ADN depuis quelques années, Cédric l'évoquait dans un article sur le télétravail début 2020 (avant que ce soit cool 😏) :

Dans les faits, le télétravail est généralement ponctuel, choisi une à deux fois par semaine par les salariés. Ces derniers ont aussi la possibilité de choisir un « grizzly day », demi-journée ou journée « off » permettant de se concentrer sur les dossiers urgents ou complexes sans être dérangé, sauf urgence… « Personne n’en abuse ! » assure Cédric Bidet.

Sauf que c'est fini ! Désolé Cédric, mais cette année le Grizzly, on va en abuser !

Les développeuses et les développeurs (et tous les autres métiers, en fait) ont besoin de se concentrer sur leurs tâches, c'est un phénomène connu et vous trouverez pléthore d'informations à ce sujet.

79-focus.png

Plus de comics sur https://www.monkeyuser.com/

Comment arriver à fournir des plages de concentration à tout le monde, tout en gardant une communication essentielle au travail en équipe sur des projets complexes ?

Étape 1 : se documenter

Quand on se retrouve face à un problème, la pire des choses est d'improviser, sur le sujet de la concentration il existe beaucoup de ressources disponibles pour ne pas réinventer la roue; Julien nous a d'ailleurs présenté l'ouvrage de référence sur le sujet lors de notre dernière "Bento Session" bimensuelle : Deep Work de Cal Newport, qui est désormais en bonne place dans notre bibliothèque au bureau. Vous pouvez retrouver la présentation de Julien ci-dessous :

Étape 2 : de l'exception à la règle

Chez Web^ID, les plages de focus étaient l'exception dans une règle d'un monde plein d'interruptions. L'idée va être sur l'année 2021 de retourner ce principe pour que le mode Grizzly soit un mode par défaut et que l'on s'adapte progressivement à ce nouveau fonctionnement. 🙃

Étape 3 : en pratique, diminuer les interruptions

Le démon des interruptions a bien des visages 😈 :

  • La petite tape sur l'épaule dans l'open-space "Hey machine, t'as deux minutes ?". Solution : facile, mettez une pandémie globale et tout le monde fait du télétravail ! 😎 Solution alternative : envoyer un message sur slack "Hey machine, quand tu aura 2 minutes dans la journée, j'aimerais parler de un truc, dis moi quand tu sera dispo !" (oui, même quand on est dans la même pièce).
  • La réunionite : inflammation au niveau des oreilles (port du casque toute la journée avec les autres participants qui ont un casque micro au rabais, quand ils ont un casque micro tout court). Solution : on en reparle dans un prochain article. 😏
  • Slack (et autres) : Slack a révolutionné notre façon de travailler, mais vient avec son lot d'interruptions (@ici, messages privés, messages automatiques des robots, etc.). Solution : deviens le Grizzly (voir ci-après).
  • Les réseaux sociaux : votre arrière cousin germain vient d'ajouter un selfie de lui posant devant un cupcake maison ? Solution : désinscrivez-vous des réseaux sociaux. Solution moins radicale : si vous êtes addict, désactivez les notifications sur votre téléphone et évitez d'aller sur ces sites quand vous êtes focalisé•es. Pour mon ordinateur j'utilisais BlockSite, disponible sur Chrome ou Firefox et je suis même allé jusqu'à l’extrême en modifiant mon fichier /etc/hosts pour bloquer définitivement certains sites :
127.0.0.1 www.reddit.com

Deviens le Grizzly

La meilleure manière de ne pas subir les interruption, c'est de couper Slack. Mais bon, imaginez-vous claquer la porte de l'open-space sans rien dire à tout le monde pour aller vous isoler dans une grotte : ça n'est pas poli.


J'annonce

Quand on veut signaler à son équipe qu'on ne souhaite pas être déranger pour se focaliser sur une tâche, il suffit de l'annoncer :

Capture d’écran 2021-01-30 à 09.27.02.png

Si vous voulez notre joli emoji Grizzly, il est sur https://slackmojis.com, cherchez "stare bear".


Je le montre

Une fonctionnalité sous estimée de Slack est de pouvoir définir un statut avec un petit emoji, c'est très pratique pour voir en un coup d'oeil que quelqu'un est occupé :

Capture d’écran 2021-01-30 à 09.27.35.png

Si ce n'est encore pas suffisant, on peut passer en "ne pas déranger" pour vraiment montrer que là, ça y est, on est en mode super grizzly. Ça a aussi l'avantage de désactiver le son des notifications, vous pouvez donc même laisser Slack ouvert (mais je le déconseille).

Capture d’écran 2021-01-30 à 09.29.03.png

D'ailleurs tout les systèmes d'exploitations récents disposent aussi d'un mode "ne pas déranger" global (Focus assist sur Windows).

Capture d’écran 2021-02-04 à 09.42.32.png

Mais en cas d'urgence, on fait quoi ?

Toute la boîte est en Grizzly et c'est pile le moment où le serveur de production est décédé ? ☠️ Dans ces cas là, soyez bien sûr de disposer d'un moyen de communication direct (le bon vieux téléphone), à utiliser en cas d'urgence absolu uniquement évidement.

Conclusion

Pour terminer cette article, je vous laisse avec notre nouvelle maxime pour 2021 :


💪 Force, 🥋 Honneur et 🐻 Grizzly

également sur le blog

Web^ID : les bonnes résolutions

Le mois de janvier est terminé, on peut désormais en être sûr : la rentrée 2021 s'annonce passionnante !

Nous avons beaucoup travaillé sur nos process pour apporter de la consistance à notre valeur ajoutée, qui peut se résumer en un mot : sérénité.

Voici en quelques points les bonnes résolutions prises pour passer une année encore meilleure.

Lire la suite

VueJS Composition API : toutes les infos !

On continue sur les conférences VueJS avec mon retour d'expérience sur Vue Composition API. En quoi ça consiste et qu'est-ce que ça implique ? Je vous dis tout !

Lire la suite

Vous souhaitez démarrer rapidement ? Besoin d'accompagnement ?

Contactez-nous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

ok